Genèse du nom

Venga Batucada devient

Toque de Samba !!!

Venga Batucada a opéré sa mue et est devenue officiellement « TOQUE DE SAMBA » depuis janvier 2013. Pourquoi cette mue soudaine après sept ans d’existence ?

En général, chez les animaux, la mue, c’est-à-dire le renouvellement de la peau, des poils, des plumes ou de la carapace, est synonyme de maturation et de croissance… C’est aussi, chez les garçons, le changement qui s’opère dans le timbre, la hauteur et la force de la voix au moment de la puberté… La mue de Venga Batucada, c’est un peu des deux.

photo 6 pour édito 6L’association a maintenant atteint sa taille adulte et a un timbre désormais assuré, avec des graves bien fournis et de quoi pouvoir donner de la voix! Fondée par une poignée de passionnés dynamiques,Venga a en effet su gagner ses galons au fur et à mesure des années et a maintenant pris une nouvelle dimension : passée de 15 musiciens à une bonne cinquantaine de membres, désormais spécialisée dans le samba de Rio de Janeiro et forte d’une section danse en pleine expansion, l’association avait envie d’une identité plus nette, d’un nom et d’un logo à son image, qui sachent en représenter l’esprit et incarner ses nouvelles ramifications.

photo n°3 pour édito n°6

La phase de mue, souvent délicate -chez les animaux comme chez les jeunes garçons- a été soigneusement préparée… Nous avons attendu l’hiver pour opérer… Tout devait se faire au poil. Faire peau neuve sans pour autant y laisser notre peau. Muer sans devenir muets. Nous faire une nouvelle carapace sans que personne se carapate. Prendre notre envol sans risquer d’y laisser des plumes. Pari réussi ! C’est désormais chose faite! La nouvelle peau a été adoptée et fêtée comme il se doit! Nouvelle identité, nouveau logo, nouvelles couleurs… La bateria peut affronter les grosses chaleurs comme les grands froids, elle a désormais une carapace à toute épreuve, un pelage flamboyant rouge-orange, encore plus de peaux et de timbres, un corps bien équilibré avec une direction solide, la peau tannée par les prestations et le poignet endurci par les répétitions mais le coeur et les yeux comme ceux d’un nouveau-né, jamais blasés, prêts à s’extasier comme au premier jour, avec la même spontanéité et grâce juvénile qu’au temps de sa création…

photo n°7 pour édito 6Car cette mue n’a rien eu d’un déchirement douloureux : elle s’est faite en douceur et dans une ambiance de fête, avec un regard attendri derrière nous, vers le trajet parcouru… Pas comme les lézards qui déchirent leur peau quand elle devient trop petite et l’abandonnent en lambeaux après, mais plutôt comme chez le mille-pattes, qui ne rejette rien derrière lui mais est toujours prêt à accueillir de nouvelles pattes pour se développer et progresser… D’ailleurs, pas question de lézarder, nous avons mille projets en vue et autant de patate que si nous étions mille paire de pattes, de baguettes, de jambes et de bras…

Sachez-le, les Toque de Samba, c’est une dose de samba, une dose de folie, une dose de passion… Fous de samba et un brin zinzins, nous sommes là pour donner à tous les événements un air de fête et de carnaval, prêts à réchauffer la température de toutes les manifestations en leur donnant un petit parfum d’ambiance brésilienne…

Beijos !