Les instruments

Voici les principaux instruments qui composent une bateria :

Le surdo assure les basses et assoit la structure rythmique en battant le tempo avec un son grave. Une bateria comprend 3 types de surdos : le surdo 1  et le surdo 2 jouent les temps et le surdo 3 (ou cooper) ajoute des variations.
La caixa est une caisse claire.  Elle sert d’accompagnement en assurant un continuum rythmique ; c’est la «locomotive» de la bateria.
Le repinique (parfois aussi appelé repique) est un tambour d’accompagnement  aussi utilisé pour des phrases d’appel (démarrages, solos, arrêts des morceaux). Avec les surdos et les caixas, ils forment « la cuisine ».

Le tamborim est un tambourin sans cymbales. Le son est particulièrement sec et aigu. Il sert à effectuer des phrases rythmiques qui ponctuent les morceaux et les font vivre.

Le chocalho est un ensemble de petites cymbales montées sur une structure en métal qui vient renforcer l’accompagnement offert par les caixas ;

L’agogô est l’instrument mélodique de la bateria. C’est une cloche à deux, trois ou quatre tons.

La cuica comporte une tige qui transmet à la peau les vibrations produites lorsqu’on la frotte avec une éponge humide. Elle est utilisée pour former une sorte de chant rythmique.

L’apito est un sifflet à un ou trois tons. Il permet au chef de batterie d’attirer l’attention de ses musiciens pour les diriger par des signaux conventionnels.

 

 

 

Veja como funciona a bateria da Grande Rio
BONUS : petite application interactive qui explique comment est formée la bateria(site du carnaval de Rio)